//
you're reading...
Cronaca, Senza categoria

Un incendie à la centrale de Tricastin

Un incendie à la centrale de Tricastin

02/07/2011 | Mise à jour : 19:18

Un incendie a touché cet après-midi le transformateur d’une unité à l’arrêt de la centrale nucléaire du Tricastin, dans la Drôme, laissant s’échapper des panaches noires de fumée mais sans conséquences sur l’environnement, a indiqué EDF. L’information avait été donnée dans un premier temps par Europe 1 via le témoignage d’un chaufeur qui sur l’A7, avait vu de la fumée s’échapper du site.

L’incendie, qui s’est déclenché vers 15h00 pour une raison inconnue, “s’est déroulé dans la partie non nucléaire des installations et n’a aucune conséquence radiologique sur l’environnement et la population”, a précisé EDF. Le transformateur sert à évacuer la production d’électricité vers le réseau électrique national.

Les flammes ont été rapidement maîtrisées et il n’y a pas eu de blessés. L’unité de production N°1 était en arrêt pour sa maintenance annuelle.

Des précédentes alertes

Le site a déjà connu deux alertes. En juillet 2008, une fuite de 30 mètres cubes d’une solution contenant de l’uranium s’est produite, une partie se déversant dans les rivières environnantes. En 2009, le bâtiment du réacteur numéro 2 avait été fermé après un incendie.

En décembre 2010, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) avait annoncé avoir approuvé une prolongation de “dix années supplémentaires” de l’exploitation du réacteur numéro 1 de la centrale.

Era già successo tre anni fa:

Tricastin, nuovo incidente nucleare: 100 operai contaminati dal cobalto 58

E sono quattro. Un nuovo incidente nucleare tocca la Francia e la centrale di Tricastin. Questa volta a farne le spese 100 operai “contaminati leggermente” da cobalto 58, dicono le fonti ufficiali. Già agli inizi del mese a Tricastin si era verificata una fuga di uranio e la contaminazione delle acque. Mentre altri due incidenti nucleari qualche giorno dopo hanno riguardato la centrale di Romans sur Isere e Saint Alban con 15 operai contaminati.

Ieri alla centrale di Tricastin il secondo incidente causato da una perdita di cobalto 58 che ha coinvolto 100 dipendenti .

La fuga del materiale nucleare è avvenuta quando, per manutenzione, un tubo è stato aperto e la polvere radioattiva è venuta fuori. Per l’ASN (Autorité de sureté nucleaire) la fuga di cobalto 58 (che viene usato nei reattori nucleari) non costituisce un pericolo per la salute degli operai e ha classificato l’accaduto con zero.

Centrale di Tricastin

Discussione

Non c'è ancora nessun commento.

Lascia un commento

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...

%d blogger cliccano Mi Piace per questo: